Skip to main content
ORAFOL home

Actualités

Berlin : Fini « l’affichage sauvage d’autocollants » sur les panneaux de signalisation routière grâce au film ORALITE® anti-sticker

« L’affichage sauvage d’autocollants » sur les panneaux de signalisation routière est un problème majeur dans les grandes villes du monde entier. Berlin lance actuellement un projet pilote en matière de panneaux de signalisation routière aux propriétés antiadhésives. Le film ORALITE® 5097 Astifol® Anti-Sticker Film est la solution. Bien que le coût initial soit légèrement plus élevé par rapport à un panneau classique, c’est un bon investissement à long terme, selon la ville.

Lire l’article complet ci-dessous.

Nouveau vinyle miracle contre la folie de l’affichage sauvage d’autocollants sur les panneaux de signalisation routière de Berlin

L’été dernier, une société a lancé un nouveau remède magique pour le bureau de district de Berlin-Mitte. Le brevet est censé prévenir l’affichage sauvage d’autocollants sur les panneaux de signalisation routière.
Avec ce nouveau projet pilote, le bureau de district de Mitte débutera la bataille contre la folie de l’affichage sauvage d’autocollants sur les panneaux de signalisation routière de la capitale. Dans un premier temps, 500 panneaux innovants d’ARRÊT, de PRIORITÉ DE PASSAGE et d’indicateurs de vitesse ont été achetés. Les 100 premiers panneaux antiadhésifs ont été installés cette année.
Le succès est visible par exemple à l’intersection de Leipziger / Mauerstraße :

Les visiteurs du musée des communications (Kommunikationsmuseum) ont tendance à coller leurs billets d’entrée sur les panneaux de signalisation routière, masquant la visibilité de ces derniers. À présent, rien ne colle dessus.

« La propriété unique réside dans le revêtement spécial du film antiadhésif. Grâce au film de protection, les autocollants peuvent être retirés facilement et sans résidus. Il sera même beaucoup plus difficile de les coller au début », déclare le bureau de district. Les panneaux spéciaux sont environ 20 % plus chers mais ce coût sera amorti du fait de la réduction des cycles de remplacement.

Le problème principal est la rétroréflectivité
Des inspecteurs vérifient les panneaux de signalisation routière une fois par semaine sur les routes principales et une fois tous les dix jours sur les routes secondaires. La police ou les citoyens émettent également des suggestions. Il y a quelques années, l’affichage sauvage d’autocollants ne concernait que les poteaux, en particulier dans les zones touristiques et près des pistes cyclables ; les panneaux sont devenus des cibles.
Jusqu’à présent, ces nuisances esthétiques devaient être retirées en mettant en place une échelle et en utilisant des détergents spéciaux. Le problème : la rétroréflectivité de ces panneaux souffre durant ce processus. Le bureau de district de Mitte utilisera désormais les nouveaux panneaux de signalisation routière aux points sensibles de la ville exposés à l’affichage sauvage d’autocollants.

Ils pourraient servir à nouveau pendant 10 à 20 ans, comme autrefois, avant la folie des graffitis et des autocollants.
 
Pour voir l’article de presse original (en allemand), veuillez consulter ce lien

Photo: BZ Mitte

Back to overview